Site Français Produit Originaux Livraison 48/72h Paiement Sécurisé
La contraception


La contraception des chiens et des chats peut être médicale à base de traitements hormonaux, ou chirurgicale en pratiquant l'ovariectomie ou l'hystérectomie
 
La contraception médicale

C'est une stérilisation temporaire et réversible qui fait appel à des hormones de synthèse empêchant la survenue de l'ovulation.Les molécules utilisées sont en général des dérivés de synthèse de la progestérone (progestagènes ou progestatifs).

Indications

Les progestagènes sont indiqués pour obtenir une stérilisation temporaire de la chienne et une suppression des manifestations de chaleurs. Ils peuvent être utilisés en anoestrus, pour retarder l'apparition de l'oestrus ou en début de pro oestrus, pour interrompre les chaleurs.
En raison de ses complications éventuelles, la stérilisation médicale n'est à conseiller qu'aux propriétaires désirant faire effectuer à leur chienne une gestation future.
 
Mode d'action

Les progestagènes exercent une action hormonale qui va aboutir au blocage de la maturation des follicules et de l'ovulation.

Précautions d'emploi

1.L'emploi de progestatifs étant accompagné d'un certain nombre de complications, il conviendra, avant de les utiliser pour la contraception, d'avoir une bonne connaissance du cycle oestral de la chienne, et de respecter scrupuleusement les précautions d'emploi.

2.Un examen médical préliminaire par un vétérinaire est indispensable afin de détecter une éventuelle saillie ou une pathologie qui constituent une contre indication à l'utilisation de ces molécules.

3.Surveiller la glycémie lors d'utilisation prolongée pour dépister un éventuel état pré-diabétique qui constitue une contre-indication absolue.

4.La stérilisation médicale des chiennes pré-pubères n'est pas conseillée, il est préférable d'attendre les premières chaleurs afin de détecter une éventuelle affection de l'appareil génital.

5.L'utilisation de progestatifs pour prévenir l'oestrus chez la chienne peut s'accompagner d'anoestrus prolongés, il est bénéfique de laisser apparaître les chaleurs toutes les 2 ou 3 utilisations.

6.L'utilisation de progestatifs pour interrompre l'oestrus doit se faire impérativement dans les 3 premiers jours de pro-œstrus sinon d'une part cela présente des risques médicaux, d'autre part, le traitement peut s'avérer inefficace et une gestation avec complication peut s'en suivre.

7.Il conviendra d'être prudent quant à l'utilisation des progestatifs chez les lévriers.

Inconvénients

1.L'utilisation de progestagènes favorise l'apparition de certaines lésions de la paroi de l'utérus chez la chienne et augmente ainsi fortement le risque d'affections utérines. Le risque d'apparition de tumeurs mammaires serait également augmenté lors d'utilisation répétée.

2.Le blocage de l'oestrus peut être dans certains cas définitifs, notamment lors de surdosage, d'administrations répétées ou d'utilisation chez des animaux pré-pubères.

3.Les progestatifs sont diabétogènes, c'est la raison pour laquelle ils sont totalement contre-indiqués lors de diabète sucré et qu'un suivi régulier de la glycémie est nécessaire lors d'utilisation prolongée.

4.Une modification du métabolisme identique à celle observée lors d'ovariectomie peut survenir, à savoir prise de poids et apathie.

5.Une décoloration des poils peut apparaître au lieu d'injection.

La stérilisation chirurgicale

C'est une stérilisation définitive qui consiste à enlever les ovaires ou l'utérus ou les deux.
Différentes techniques chirurgicales sont employables.

L'ovariectomie

Définition

L'ovariectomie une opération qui consiste à retirer les ovaires. On supprime ainsi toutes les hormones et donc tout comportement sexuel.

Intérêts

Chez les femelles qui n'ont pas ou plus d'avenir reproducteur, les intérêts sont nombreux.
L'ovariectomie permet une suppression des chaleurs et de ses signes associés (attraction du mâle, pertes vulvaires). Elle supprime totalement le risque de lactation de pseudo gestation et de pyomètre.
Dans certaines situations, elle permet de limiter la surpopulation des chiens.
Elle diminue le risque de tumeur mammaire d'autant plus qu'elle est effectuée précocement.

Inconvénients

Risque de prise de poids (évitable grâce à la mise en place d'un régime alimentaire spécifique pour chienne stérilisée).
Risque d'incontinence de castration dans 2 à 10% des cas. Elle apparaît de manière différée, parfois quelque mois à quelques années après la stérilisation. Cette incontinence correspond à une diminution du tonus musculaire au niveau de l'urètre et de la vessie et se traite médicalement.

Précautions

L'ovariectomie ne doit être réalisée qu'en anoestrus. Les chaleurs, la lactation ou un état avancé de gestation représentent des contre-indications à la réalisation de cette opération.
Pendant les chaleurs, le risque hémorragique augmente.
L'ovariectomie pendant le met-œstrus a pour effet de provoquer une brusque chute de progestérone, suivie d'une augmentation de prolactine, et ainsi fait prendre le risque de l'apparition d'une lactation difficile à enrayer.
Si l'opération est réalisée pendant la lactation, la longueur du tarissement est augmentée ainsi que l'involution du tissu mammaire.
Réalisée en état avancé de gestation, il y a un risque de rétention foetale dans l'utérus (sans expulsion), avec d'éventuelles infections.

L'ovario-hystérectomie

L'ovario-hystérectomie est une opération qui consiste à retirer l'utérus et les ovaires. Comme lors d'une ovariectomie, on supprime ainsi toutes les hormones et donc tout comportement sexuel. Elle possède les mêmes avantages et les mêmes inconvénients que l'ovariectomie mais présente en plus le risque de voir des adhérences se former entre le moignon utérin et la vessie.