Err

Site Français Produit Originaux Livraison 48/72h Paiement Sécurisé

Euthasol vet 250ml (TVM)

(Code: vetoEUT003AB)
Euthasol vet 250ml (TVM)
médicament vétérinaire réservé aux vétérinaires, interdit à la vente
 

Composition

Solution injectable :
PENTOBARBITAL (s.f. sodique) : 362,9 mg
(éq. à 400 mg de pentobarbital sodique)
Alcool benzylique : 20 mg
Bleu patenté V : 0,01 mg
Excipients q.s.p. : 1 ml

Propriétés

Propriétés pharmacodynamiques :
Le pentobarbital sodique est un dérivé oxybarbiturique de l'acide barbiturique. Les barbituriques dépriment l'ensemble du système nerveux central. Quantitativement, les diverses régions sont affectées différemment, faisant du produit un puissant hypnotique et sédatif. L'effet immédiat est une perte de conscience (anesthésie profonde) suivie, à doses élevées, d'une rapide dépression du centre respiratoire. Il s'ensuit rapidement un arrêt respiratoire et une interruption de l'activité cardiaque entraînant le décès dans un bref délai.
Propriétés pharmacocinétiques :
Injectés dans la circulation sanguine, les barbituriques subissent une ionisation dont le degré dépend de la constante de dissociation de l'agent et du pH sanguin. Ils se lient avec les protéines plasmatiques, aboutissant à un équilibre entre fractions liées et non liées dans la circulation sanguine. Suite à la pénétration cellulaire, qui n'est possible qu'avec la forme non dissociée, une nouvelle dissociation se produit et le médicament se lie avec les organites intracellulaires. Les modifications tissulaires n'ont pas été décrites.
Suite à l'administration intracardiaque, la perte de conscience est pratiquement immédiate et l'arrêt cardiaque survient en 10 secondes.
Suite à l'administration intraveineuse, la perte de conscience survient dans les 5 à 10 secondes après la fin de l'injection. Le décès se produit 5 à 30 secondes plus tard.
Par voie intrapéritonéale, l'euthanasie est obtenue au bout de 3 à 10 minutes (en raison de la dépression du centre respiratoire, l'animal peut être en état de mort clinique avant l'arrêt cardiaque).

Indications

Chez les chevaux, bovins, moutons, chèvres, chiens, chats, rongeurs, lapins et visons : euthanasie.

Administration et posologie

Voies I.V., I.C. ou I.P.
Chevaux, bovins, moutons, chèvres, chiens, chats, rongeurs, lapins, visons : 0,35 ml par kg (=140 mg/kg de pentobarbital sodique), dose suffisante pour toutes les voies d'administration indiquées.
Privilégier la voie I.V. et administrer un sédatif adéquat si nécessaire.
La sédation préalable est impérative chez les chevaux et les bovins.
Chez les animaux de compagnie, l'injection I.V. doit être effectuée à débit constant jusqu'à obtention d'une perte de conscience.
Chez les chevaux et les bovins, le pentobarbital doit être injecté rapidement.
Si l'administration I.V. est difficile, le produit peut, après induction d'une sédation ou d'une anesthésie profonde exclusivement, être administré par voie intracardiaque.
Chez les petits animaux uniquement, il est aussi possible d'administrer le produit par voie intrapéritonéale, mais exclusivement après induction d'une sédation appropriée.
Ne pas percer le bouchon à plus de 20 reprises.

Contre-indications

Ne pas utiliser pour l'anesthésie.

Effets indésirables

Une crispation musculaire mineure peut se produire suite à l'injection.
Le décès peut être retardé en cas d'administration périvasculaire ou d'injection dans des organes ou tissus à faible capacité d'absorption. Les barbituriques peuvent être irritants en cas d'administration périvasculaire.
Le pentobarbital sodique peut provoquer une excitation d'induction. Le recours à une prémédication/sédation permet de réduire significativement les risques d'excitation d'induction.
Dans de très rares cas, une ou quelques respirations haletantes peuvent être observées après l'arrêt cardiaque. A ce stade, l'animal est déjà en état de mort clinique.

Précautions d'emploi

Précautions d'emploi et mises en garde pour les espèces cibles :
- En cas d'administration accidentelle chez un animal ne devant pas être euthanasié, des mesures telles que le placement sous respiration artificielle, l'administration d'oxygène et l'utilisation d'analeptiques peuvent être prises.
- L'ingestion d'animaux euthanasiés par d'autres animaux peut engendrer une intoxication, une anesthésie, voire être fatale. Les barbituriques restent très stables aux températures de cuisson.
Les animaux euthanasiés ne doivent donc pas servir à nourrir d'autres animaux et doivent être éliminés conformément à la réglementation en vigueur afin que les autres animaux ne puissent accéder aux carcasses.
- L'injection I.V. de pentobarbital pouvant provoquer une excitation d'induction chez plusieurs espèces animales, administrer un sédatif adéquat si nécessaire. Prendre des mesures pour éviter toute administration périvasculaire (utiliser par ex. un cathéter intraveineux).
- L'administration intrapéritonéale peut entraîner une prolongation de la durée d'action, associée à un risque accru d'excitation d'induction. Cette voie ne convient que pour les petits animaux, et après une sédation appropriée. Eviter toute administration dans la rate et/ou organes/tissus à faible capacité d'absorption.
- N'utiliser l'injection intracardiaque que si l'animal est lourdement sédaté, inconscient ou anesthésié.
- Afin de réduire les risques d'excitation d'induction, réaliser l'euthanasie dans un endroit calme.
- Chez les chevaux et les bovins, administrer préalablement un sédatif approprié afin de produire une sédation profonde avant l'euthanasie. Une autre méthode d'euthanasie doit être tenue à disposition.
Précautions en cas de gravidité ou de lactation :
Si l'euthanasie est nécessaire, le produit peut être utilisé durant la gestation ou la lactation.
Interactions :
Chez un animal agressif, l'utilisation préalable d'un sédatif plus facile à administrer (par voie orale, S.C. ou I.M.) est recommandée.
Bien que l'administration préalable de sédatifs puissent retarder l'effet souhaité du produit en raison de la réduction de la fonction circulatoire, ceci peut ne pas être cliniquement visible car les dépresseurs du SNC (opioïdes, agonistes des récepteurs adrénergiques α-2, phénothiazines, etc.) peuvent également amplifier les effets du pentobarbital.
Incompatibilités :
Ne pas mélanger avec d'autres médicaments.
Précautions pour l'utilisateur :
Le pentobarbital, puissant hypnotique et sédatif, est potentiellement toxique chez l'être humain. Il peut être absorbé de façon systémique par contact cutané et par ingestion. Bien veiller à éviter toute ingestion ou auto-injection accidentelles.
En cas d'auto-injection, d'ingestion ou de contact accidentels avec la peau ou les yeux, demandez immédiatement conseil à un médecin et montrez-lui la notice ou l'étiquetage. Ne conduisez pas car des effets sédatifs sont possibles.
En cas d'auto-injection accidentelle, consultez un médecin de toute urgence et prévenez l'équipe médicale qu'il s'agit d'un empoisonnement aux barbituriques.
En cas de contact cutané, lavez la zone exposée immédiatement et abondamment avec de l'eau.
En cas de contact avec les yeux, rincez immédiatement et abondamment avec de l'eau fraîche et demandez conseil à un médecin.
En cas d'ingestion, lavez-vous la bouche et consultez immédiatement un médecin.
Porter des gants de protection imperméables pendant la manipulation du produit.
Les personnes présentant une hypersensibilité connue au pentobarbital devraient éviter tout contact avec le médicament ou administrer le produit avec précaution.
Conseil au médecin : la concentration du pentobarbital dans le produit est telle que l'injection ou l'ingestion accidentelle de quantités aussi limitées que 1 ml chez l'adulte humain peut provoquer de graves effets sur le SNC. Une dose de 2,5 ml de produit (éq. à 1 g de pentobarbital sodique) a été décrite comme étant fatale chez l'être humain. Le traitement devra être symptomatique et s'appuyer sur un traitement intensif approprié, ainsi que sur le maintien de la respiration.

Temps d'attente

S'assurer que les carcasses des animaux traités et leurs produits dérivés n'entrent pas dans la chaîne alimentaire et ne soient pas utilisés pour la consommation humaine ou animale.

Catégorie

Liste I.
A ne délivrer que sur ordonnance devant être conservée pendant au moins 5 ans.
Délivrance interdite au public.
Administration strictement réservée aux vétérinaires.

Conservation

Conserver dans l'emballage, à l'abri de la lumière. Ne pas congeler.
Durée de conservation : 3 ans.
Après ouverture : 28 jours.

Présentation(s)

A.M.M. FR/V/9334132 5/2011
Flacon verre de 100 ml

GTIN 08718469440955

Flacon verre de 250 ml

GTIN 08718469440986



Titulaire de l'A.M.M. : LE VET (Pays-Bas)
Exploitant :

Laboratoire TVM

57, rue des Bardines
63370 LEMPDES
Tél. : 04.73.61.72.27

labotvm@tvm.fr

 

Partager

Site Français Produit Originaux Livraison 48/72h Paiement Sécurisé