Err

Site Français Produit Originaux Livraison 48/72h Paiement Sécurisé

Oro-médrol 16mg 20cp (ZOETIS)

(Code: vetoCOR104BA)
médicament vétérinaire vendu exclusivement sous ordonnance en pharmacie (officine) ou chez un vétérinaire (consultation)
vente non autorisée pour les sites internets commerciaux

 

Composition

Comprimé sécable.
ORO-MEDROL® 4 mg :
METHYLPREDNISOLONE : 4 mg
Excipient q.s.p. : 1 comprimé
ORO-MEDROL® 16 mg :
METHYLPREDNISOLONE : 16 mg
Excipient q.s.p. : 1 comprimé

Propriétés

La méthylprednisolone, glucocorticoïde de synthèse, dérive du cortisol (ou hydro-cortisone). Ses principaux effets sont ceux de la famille des glucocorticoïdes avec des propriétés anti-inflammatoires qui s'expriment à faible dose et des propriétés immuno-dépressives à dose plus élevée. Ses particularités chimiques permettent une action minéralo-corticoïde très faible.

Indications

Chez les chiens, traitement des affections dermatologiques à caractère immuno-allergique : dermatite atopique, dermatite par allergie aux piqûres de puces, dermatite pyotraumatique, dermatite allergique de contact et dermatite allergique d'origine alimentaire.

Administration et posologie

Voie orale.
Chiens : suivre un schéma de traitement par corticothérapie à jours alternés (CJA) : 0,4 à 0,8 mg par kg par jour pendant 7 jours puis 0,4 à 0,8 mg par kg tous les 2 jours pendant les 14 jours suivants.
Prise spontanée par l'animal, ou en cas de refus, administrer en plaçant le comprimé derrière le torus lingual.
Les posologies mentionnées constituent une indication. Le meilleur rapport bénéfice/risque de la corticothérapie doit être recherché. Il varie avec les individus.

Contre-indications

Celles de la corticothérapie, en particulier : ulcères digestifs, diabète sucré, insuffisance rénale non liée à un trouble immunologique, maladies infectieuses, affections s'accompagnant d'immunosuppression.

Effets indésirables

Parmi les effets secondaires de la corticothérapie, on signale la possibilité de polyurie-polydipsie, polyphagie, hyperactivité, augmentation de la sensibilité aux infections, troubles de la croissance.
La corticothérapie modifie les tests de diagnostic immunologique et entraîne l'élévation des activités enzymatiques sériques de l'ALAT et de la PAL, de même qu'une neutrophilie, une lymphopénie et une éosinopénie.
La corticothérapie peut favoriser l'apparition de crise d'épilepsie.

Précautions d'emploi

Précautions particulières d'emploi :
Si la corticothérapie initiale a duré plus de 15 jours, les doses doivent être progressivement diminuées (de moitié toutes les semaines sur 2 ou 3 semaines) pour éviter une insuffisance surrénalienne.
En cas de traitement prolongé (certaines corticothérapies durant plusieurs mois et même toute la vie de l'animal), il convient de rechercher la dose minimale efficace pour diminuer les risques d'hypercorticisme iatrogène.
Il est préférable d'éviter d'administrer le produit aux chiennes en début de gestation. De même, il convient de différer une vaccination, bien que les doses non immunosuppressives ne semblent pas interférer.
Précautions en cas de gravidité ou de lactation :
Les études chez les animaux de laboratoire ont mis en évidence des effets embryotoxiques.
L'usage du médicament chez les femelles gestantes n'est pas recommandé.
Interactions :
Parmi les interactions médicamenteuses, il faut signaler l'augmentation du risque ulcérigène lors d'association corticoïdes/anti-inflammatoires non stéroïdiens et l'augmentation du métabolisme des corticoïdes par les barbituriques et les anticonvulsivants.
L'association de corticoïdes avec des salicylés ou des anti-inflammatoires non stéroïdiens augmente le risque de complications gastro-intestinales.
L'association de corticoïdes avec des diurétiques contenant un groupement thiazide augmente le risque d'intolérance au glucose.
En cas de diabète, les corticoïdes peuvent augmenter le besoin en insuline ou en médicaments hypoglycémiants oraux.
Surdosage :
- Surdosage massif en une seule prise : en cas de surdosage par voie orale, massif et rapidement décelé, le traitement consiste en un lavage d'estomac et un traitement symptomatique. Il n'existe pas d'antidote spécifique.
- En cas de surdosage prolongé, les signes cliniques et les signes biologiques sont les suivants : surcharge pondérale, atrophie musculaire, troubles digestifs, ostéoporose, signes neuro-psychiques (excitation, agitation), signes endocriniens et métaboliques (syndrome de Cushing iatrogène), arrêt de croissance. Polyurie, polydipsie, glycosurie, hyperglycémie, hypokaliémie.
Précautions particulières pour l'utilisateur :
Bien se laver les mains après utilisation.

Catégorie

Liste I.
A ne délivrer que sur ordonnance.

Conservation

Conserver à une température inférieure à 25°C.

Présentation(s)

ORO-MEDROL® 4 mg :
A.M.M. FR/V/1839731 8/1995
Boîte de 3 plaquettes de 10 comprimés

GTIN 05414736003399

ORO-MEDROL® 16 mg :
A.M.M. FR/V/1855432 0/1997
Boîte de 2 plaquettes de 10 comprimés

GTIN 05414736003412

Boîte de 10 plaquettes de 10 comprimés

GTIN 05414736003405

ZOETIS France SAS

23-25, avenue du Dr Lannelongue
75668 PARIS CEDEX 14
Tél. : 01.58.07.30.00
Fax : 01.58.07.42.04

Partager

Site Français Produit Originaux Livraison 48/72h Paiement Sécurisé